Le développement du chemin de fer fut tel que dès le départ, et avant même l'ouverture de la liaison Port-Bou/Cerbère,   il fallut prévoir d'autres passages entre la France et l'Espagne.

        De nombreuses études furent menées de part et d'autre des Pyrénées entre 1865 et 1904. Certaines n'ont jamais été menées à termes.

lmf.gif (4491 octets)

ACCÈS A LA CARTE SCHÉMATIQUE DETAILLEE.

lmf.gif (4491 octets)

Détails des différents tracés :

1 - De Saint Etienne de Baïgorry à Pampelune par Les Aldudes.
2 - De Mauléon à Sanguesa par le col de Larrau.
3 - De Mauléon à Sanguesa par le col d'Urdayte.
4 - De Pau à Canfranc par le col du Somport.
5 - De Lourdes à Barbastro par Gavarnie.
6 - De Lannemezan à Barbastro par le col de Salcort.
7 - De Lannemezan à Barbastro par le col de La Paz.
8 - De Luchon à Barbastro par le col de Cabioulès.
9 - De Luchon à Tremp par le Val d'Aran.
10 - De Saint Giron à Tremp par le Port de Salau.

11 - De Toulouse à Barcelone par le Col de Puymorens.

Seuls les tracés n° 4, 10 et 11 furent retenus.

        Le tracé n°4 passerait par Pau, Oloron, Bedous avec un tunnel sous le col du Somport, une gare internationale à Canfranc en Espagne puis Huesca et Saragosse.

        Le tracé n°10 partirait de Toulouse, passerait par St Giron avec un tunnel sous le col de Salau avec une gare internationale à son débouché, puis Tremp et Litéda en Espagne. Les travaux furent commencés mais jamais achevés.

        Le tracé n°11 partirait également de Toulouse, passerait par Foix avec un tunnel sous le col de Puymorens. Deux gares internationales seraient construites, une en France à La Tour de Carol et une en Espagne à Puigcera. La ligne se prolongerait ensuite jusqu'à Barcelone. Ce tracé fut inauguré en 1929.

Dernière mise à jour : le dimanche 04 novembre 2007